MARCIE, MAXIME LEFEBVRE, SYLVIA : 5e soirée des préliminaires!

Publié le 12 mars – Plus que trois soirées de préliminaires avant de connaître quels seront les neuf demi-finalistes de la 17e édition des Francouvertes présentées par SiriusXM. Félix Lafrance, KPLR et Olivier Bélisle sont parvenus à se positionner dans le palmarès lors de la soirée du 11 mars, respectivement 5e, 6e et 2e position..  Le lundi 18 mars, ce sera au tour de Marcie, Maxime Lefebvre et Sylvia de tenter de se tailler une place dans le classement de neuf positions. Tout au long de cette première et déterminante étape du concours, les 21 groupes et artistes, à raison de trois par soirée, s’efforceront de se positionner dans le palmarès afin de se rendre aux demi-finales. Pour ce faire, ils devront convaincre le public et le jury de l’industrie qui se partagent le vote à 50 %. C’est lors de la dernière soirée de la première ronde, le lundi 1er avril que seront connus les demi-finalistes de 2013.

Tous les lundis, le public est invité à découvrir les artistes de la soirée en écoutant Le 4@6 de CIBL 101,5 Montréal et, dès le lendemain matin, à commenter ou à lire les commentaires sur les prestations des artistes sur le blogue de Bande à part au www.bandeapart.fm. Pour ne rien manquer de l’évolution hebdomadaire du palmarès et entendre des extraits musicaux de la cuvée 2013 des Francouvertes, voir des photos, et plus encore, c’est au www.francouvertes.com qu’il faut se rendre.

Pour cette cinquième semaine, le palmarès de neuf positions est :

1re Les Hay Babies 4e Lazy-Lovers 7e Cellos on fire
2e  Olivier Bélisle 5e Félix Lafrance 8e Marie-Félixe
3e Dead Obies 6e KPLR 9e Leela

Les artistes vous font une scène le 18 mars au Lion d’Or

Musicienne accomplie, Marcie est accompagnée, sur scène, d’un guitariste électrique, d’un contrebassiste et d’un batteur. Humour et poésie, amours et désamours sont au cœur de sa démarche artistique. Son charme naturel est indéniable et opère dès les premiers accords. Celle que les programmateurs des FrancoFolies de Montréal qualifiaient, il y a deux ans, d’Amélie Poulain de la chanson québécoise n’a aucun mal à transmettre un moment de pure intensité à son auditoire. Avec douceur et une voix dont la puissance ne passe pas inaperçue, Marcie vous convie généreusement au cœur d’un univers singulier. Il n’est donc pas surprenant que cette artiste sans concessions, mais sans prétention, ait été récemment remarquée aux festivals de Petite-Vallée et de Pully-Lavaux en Suisse. Pour écouter et en savoir plus. 

Flanqué des Vieux Fantômes, deux compagnons de route à la vieille âme et au jeu dépouillé, Maxime Lefebvre révèle un univers unique qui n’est pas sans rappeler celui des road movies, où la destination devient passagère dans la grandeur de l’espace. Natif de l’Outaouais, il dit avoir littéralement découvert la chanson au coin d’une rue, et c’est dans cet esprit que les pièces de son premier album sont offertes sur scène. À la croisée des chemins, Maxime Lefebvre et Les Vieux Fantômes présentent des harmonies vocales fébriles, typiques des groupes folk-rock des années 70 tels que The Band ou Crazy Horse, appuyées par la simplicité instrumentale des formations country du temps de Hank Williams. Pour écouter et en savoir plus.

Originaire de la Vieille Capitale et dotée d’une très forte personnalité, Sylvia propose une relecture de la musique country-western québécoise et américaine. Par une démarche artistique authentique, elle retourne aux sources, remémore à l’auditeur une couleur musicale qui s’est évanouie dans les rangs québécois et redonne au bon vieux temps la saveur d’aujourd’hui. Habitant la scène avec un naturel désarmant, Sylvia charme le public dès qu’elle y pose le pied. Par ses chansons rafraîchissantes et ses habiles interventions, elle installe une atmosphère complice teintée d’humour, de sensualité et de mélancolie. Guitare au cou, elle donne de sa voix sensible et chaleureuse un souffle nouveau aux musiques racines, interprétant des airs et des textes touchants campés dans des histoires populaires tirées de son tout premier album, La fuite. Pour écouter et en savoir plus.

Reconnu comme étant unique en son genre, autant en raison de sa diversité musicale que de sa formule de vote démocratique (50 % industrie – 50 % public), le concours Les Francouvertes offre une panoplie de prix aux artistes participants. Spectacles, heures de studio, bourses et appuis promotionnels et professionnels font partie des prix attribués parmi les 21 participants sélectionnés. Le grand lauréat, pour sa part, remportera la bourse SiriusXM – présentateur de l’événement – de 10 000 $ et une liste impressionnante de prix.

Ils sont rock, ils sont rap, ils sont pop, ils sont folk, ils sont électro. Ils sont paroles et ils sont musique et vous les découvrirez prochainement sur la scène du Lion d’Or : Babylones, MAUDE, Ludo Pin (25 mars) – Propofol, LeGlobe, Les RétroRockets (1er avril).

Nouveauté cette année, les mordus de musique et de découvertes pourront se procurer la carte AMIS DES FRANCOUVERTES. Pour seulement 65 $, la carte donne droit à 11 entrées tout au long de l’événement. À utiliser seul ou à partager avec les amis, la carte pouvant être poinçonnée plus d’une fois pour une même soirée.

Des dates à retenir :

Au Lion d’Or : les préliminaires, tous les lundis du 18 février au 1er avril 2013 – les demi-finales, les lundi 15, mardi 16 et mercredi 17 avril 2013. Au Club Soda : la grande finale, le lundi 13 mai 2013.

Ne manquez pas Marcie, Maxime Lefebvre et Sylvia au Lion d’Or – 1676, rue Ontario Est – le lundi 18 mars à 20 h (ouverture des portes à 19 h) – 8 $.