Benoit Paradis Trio récompensé: la Bourse RIDEAU souligne son talent et son audace!

Publié le 4 mars – Après Introduction et Lâche-pas la patate, le Benoit Paradis Trio est de retour avec Le 4 tounes, un EP de quatre nouvelles chansons dans un style et des mélodies résolument jazz en préparation de l’album complet de la formation, attendu pour l’automne prochain. Aussi de passage à la Bourse RIDEAU en février dernier, la formation a remporté 2 prix, soit le prix ÉTOILE GALAXIE, qui vient récompenser l’audace et la qualité du projet artistique d’un artiste en émergence ainsi que le prix Accès Culture 2013, qui offre une tournée de spectacles au sein du réseau Accès culture. À surveiller donc au cours de la saison 2013-2014.

Dans Le 4 tounes, entouré de ses comparses Chantale Morin (piano) et Benoit Coulombe (contrebasse), le sympathique et déjanté personnage qu’incarne Benoit Paradis réussit encore une fois à allier le jazz à des textes délurés dont les thèmes, parfois lourds, sont traités avec une étonnante légèreté. Le EP, enregistré en partie devant public, est disponible au http://benoitparadis.bandcamp.com.

Benoit Paradis Trio parvient à recréer l’atmosphère feutrée des concerts de jazz. Un jazz pas snob pour deux sous qui ne vise qu’une chose : décrocher un sourire en dépit de la morosité. Une musique pour faire sortir le méchant, dans la joie comme dans la douleur.

Sur un rythme effréné la chanson funky T’as-tu toute?, aborde le thème de la surconsommation tandis que Tout m’arrive à moi met en scène un chanteur déprimé et légèrement névrosé qui chante ses malheurs sans faux-semblants au son d’un jazz classique de piano-bar.  Le village des suivants est une pièce toute douce, où le piano sert d’écrin à des propos qui évoquent la désolidarisation. Dans C’est ça qui est ça (non, ce n’est pas la chanson de Martin Léon!) le chanteur nous demande de l’accepter tel qu’il est, avec toutes ses imperfections, sur une mélodie accrocheuse signée Duke Ellington.

Réalisé par Éric Villeneuve, l’album a été enregistré live au Petit Champlain le 28 septembre 2012 (Tout m’arrive à moi, T’as-tu toute?), au Studio Planète (C’est ça qui est ça) et au studio DeLaRoche (Le village des suivants). On y entend Benoit Paradis (voix, trombone, percussions et guitare), Chantale Morin (piano) et Benoit Coulombe (contrebasse). La prise de son et mixage par Sebastien Veziau, et le visuel est signé Fontaine Leriche.

Une tournée en France est prévue pour l’été prochain. Pour plus d’informations, rendez-vous au www.benoitparadistrio.com. Voilà, vous (s)avez tout!